Amedyaz_amazigh

Ma mère la montagnarde ( Dédié à Adaoui Hanafi )

01:20, 29/10/2011 .. Posté dans Mes poèmes .. 2 commentaire(s) .. Lien Permanent
Ma mère la montagnarde




Dédié à Adaoui Hanafi




Maman tu as enfanté ton fils unique parmi ses soeurs
Tu as donné vie à de beaux êtres à brandir le flambeau
Tu m'as porté et de tout zèle pour que la vie ait valeur
Que ta couvée vive d'honneur foyer où le feu est un joyau

Des jours durant j'ai vécus rien qu'à me demander comment
Mine de rien tu te dissous t'effrites à me voir adulte du moment
Tu m'as porté d'un bras vaillant tout en sautillant un ruisseau
Tu as irrigué nos champs des rigoles guettant ton tour à l'eau
Tu m'as porté et colporté le fagot de bûches lasse tu ne le dis
Tu as arrosé notre potager puisant dans ton bras tu m'as mis

Tu as semé des grains à travers monts et aux ruisseaux éparpillés
Voilà qui est mûr l'épi prêts sont à la moisson tes champs labourés
Et à frire tu as épuré le blé l'orge et le maïs qui est au feu à sauter
Boulettes d'orge primeur tu as roulées au faitout bouillie préparée
Nos couvertures et nos habits sont faits de la laine que tu as tissée

Tu fus pour moi protectrice du froid et fournaise de certains jours
Le bas pan de ton pagne m'abrita coucou de main issue de bonjour

Avec l'aréole tu refermais ma petite bouche quand elle pleurait
Tu me gavais d'amandes mâchées de farine d'orge au petit lait
Je rampais à même le sol et voulant de vive envie m'envoler
De grandir ayant une taille apte à même là-haut la lune frôler

Tu dévalas les escaliers en accourant voir ma souffrance
Tu concoctas recettes d'herbes craignant ma mort et ma partance

Auprès de l'âtre ou de la meule j'écoutais tes chants à rimes
Tes paroles ô mère sont pour toujours paroles sublimes
Elles m'ont appris à éventer mon savoir et bien acquis
Au monde entier afin qu'il soit du miel remède requis
Et que la Paix soit une devise les embarras chose finie



Farid Mohamed Zalhoud
Tafraout
Le 22 octobre 2011


Notes du traducteur:
"Immi Tabudrart" est un poème du jeune écrivain,militant Amazigh et avocat issu d'Isaffen dans la province de Tata,Maroc.
Je l'ai traduit en langue française "Ma mère la montagnarde" dans le but de faire connaître la poésie Amazigh moderne au lectorat francophone du site Oasis.J'espère avoir été fidèle à l'âme du texte et à l'intention de l'auteur.
Amitiés
Farid Mohamed Zalhoud dit Amedyaz sur Oasis








----------------
"Je n'existe que dans la mesure où j'existe pour autrui"
Manet




Mon blog : http://amedyazamazigh.blog2b.net




amitiés

18:47, 29/04/2012 .. Posté par Anonymous
bonjour poète FARID
j'ai aimé entrer au jardin de vos poèmes
et voir fleurir les mots..

cyrael

bonjour

01:23, 9/06/2013 .. Posté par Anonymous
pour moi ce fut un plaisir ce vaste oasis du poète engagé que vous êtes... Tous mes respects pour votre plume si pure et si sincère et votre noble sacrifice...
fraternellement mouloudi

{ Page Précédente } { Page 1 à 406 } { Page Suivante }

Qui suis-je?

Accueil
Mon Profil
Archives
Amis
Mon Album Photo

Liens


Catégories

Mes peintures
Mon album
Mes sculptures
Ma galerie
Mes poèmes
Nouvelles
Poème de Renée Douceur

Articles Récents

Ma mère la montagnarde ( Dédié à Adaoui Hanafi )
La barque du soleil ( Dédié à Mohamed Oussous )
Parole castrée ( dédié à Mohamed Oussous )
Destin d'une mouche ( Dédié à mon fils Yuba )
Debout,je me tiens ( Dédié à Hassan Laâguir )

Amis

midofa
douceur