Amedyaz_amazigh

Parole castrée ( dédié à Mohamed Oussous )

01:17, 29/10/2011 .. Posté dans Mes poèmes .. 1 commentaire(s) .. Lien Permanent
Parole castrée
 
 
 
Dédié à Mohamed Oussous
 
 

J'aurais aimé lire
Les vers du soleil au lever
Epeler...
Les termes qu'il se met à écrire
Lors au jour ses rayons à offrir
J'aurais aimé ouïr
L'écho de tes rigoles retentir
O vie afin d'y déceler
Ce qui s'y cache le détenir
J'aurais aimé parler
J'auraid aimé couler
Or la parole m'a envoyé
Son vocable premier
De menaçantes cornes il a déployées
Le voilà devenu escarpé mont à gravir
Je suis on ne peut plus pareil
A une mouche ligotée
Au coeur de la toile de mon mot
On dirait un pilon le mot
Qui triture le sens
En de grains fort fins
Tel un muet qui arrive à dire
Ce qu'il désire avec aisance
Comme il souhaite le dire
Pareil à l'herbe des regrets
Qui pousse en tout un chacun
La parole est paralysée
Vainement contre la malvie utilisée
Et dont le drap est tellement usé
Qu'il ne couvre nul coeur brisé
L'alphabet est castré
Qu'est-ce qu'on attend de lui après
Est-ce procréer ? !

Farid Mohamed Zalhoud

Notes du traducteur:
"Awal azuzal"(Parole castrée) est un poème extrait du recueil de poèmes Amazigh intitulé "Timqqa n Fad"( Goutte de Soif ) de Mohamed Oussous et d'Abdellah Elmannani.Je l'ai traduit en langue française dans le but de faire connaître la poésie Amazigh moderne au lectorat francophone du site Oasis des Artistes.J'espère avoir été fidèle à l'âme du texte et à l'intention de l'auteur.
Farid Mohamed Zalhoud dit Amedyaz sur Oasis



bonjour

01:32, 9/06/2013 .. Posté par Anonymous
votre fidélité à la poète berbère nous impose l'obligation de la reconnaissance de ces grands noms qui ont de la langue de nos ancêtres un monde d'amour et de paix, de respects de convivialité...
Fraternellement mouloudi

{ Page Précédente } { Page 3 à 406 } { Page Suivante }

Qui suis-je?

Accueil
Mon Profil
Archives
Amis
Mon Album Photo

Liens


Catégories

Mes peintures
Mon album
Mes sculptures
Ma galerie
Mes poèmes
Nouvelles
Poème de Renée Douceur

Articles Récents

Ma mère la montagnarde ( Dédié à Adaoui Hanafi )
La barque du soleil ( Dédié à Mohamed Oussous )
Parole castrée ( dédié à Mohamed Oussous )
Destin d'une mouche ( Dédié à mon fils Yuba )
Debout,je me tiens ( Dédié à Hassan Laâguir )

Amis

midofa
douceur